Partagez | 
 

 I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Membre

Hiboux envoyés : 20
Date d'inscription : 17/10/2014
Points : 6
Avatar : Oli Sykes


MessageSujet: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Ven 17 Oct - 22:03

Absolem Apollon Sorrow


   
Date et Lieu de Naissance + C'est le 1er Novembre à Londres, à l'hopital magique de Ste Mangouste qu'Absolem a vu le jour. Age et Année d'Etudes + Il est âgé de 23 ans. S'il aurait du être en cinquième année de CIEM, il n'est néanmoins qu'en quatrième année à cause d'un redoublement en sixième année. Cursus Scolaire + Défense Magique, après une longue hésitation. Il a d'abord effectué un an en Art et communication avant de finalement se réorienter. Même s'il a horreur des cours d'éducation physique, le reste l'intéresse énormément. Par la suite, il aimerait devenir Auror. Nature du Sang + Sang-mêlé, la famille Sorrow n'est plus une famille de sang-pur depuis maintenant de nombreuses générations, si bien que leur nom est tombé dans l'oubli. Néanmoins dans le domaine de la divination, leur nom est bien souvent cité. Baguette Magique + La baguette d'Absolem est d'une rare finesse. Finement sculptée dans du bois de hêtre reflétant à merveille son ouverture d'esprit sur le monde, elle contient une plume de phénix et mesure 32cm. Plutôt rigide et silencieuse, elle reste cependant fragile. Patronus + Un Corbeau, un oiseau à la bien sinistre réputation. Néanmoins Absolem préfère voir à travers lui le reflet de son amour pour Edgar Allan Poe. Dans son poème Le corbeau, celui-ci est un messager surnaturel. Epouvantard + La chose dont il a le plus peur, c'est de la fin du monde. Statut + Résolument célibataire, et ce n'est pas près de changer. Il n'a pas vraiment envie d'annoncer à sa petite amie qu'il a rêvé de sa mort la nuit dernière. Avatar + Oliver Sykes. Crédits + Tumblr+ lunchbox.

   
Les points essentiels de ma vie
Absolem ? C'est un original, tout le monde vous le dira, et personne ne pense le contraire. Pas bien costaud voir même carrément maigrichon, les gens se demandent souvent ce qu'il fiche en défense magique. Si l'ambiance de la section art semblait lui aller comme un gant, c'est néanmoins par défi que le brun s'est lancé dans la filière défense magique. Courageux, persévérant et travailleur, Absolem n'a pas peur de grand chose si ce n'est de ses propres démons. Lorsqu'on croise le jeune homme pour la première fois, l'on remarque tout de suite son air ahuri et parfois déconnecté de la réalité mais également ses nombreux tatouages. Certains sont mêmes cachés sous ses vêtements, si bien que désormais presque la quasi totalité de son corps se retrouve encrée de manière indélébile. Pourquoi tant de tatouages ? Si vous lui posez la question, il vous racontera l'histoire se cachant derrière chacun d'entre eux.

Absolem est mystique. En discutant avec lui, vous vous rendrez vite compte que son regard vis à vis de la mort est différent du commun des mortels. Après tout, il est à part. Il est l'unique descendant de la famille Sorrow possédant le don de voyance, sa jeune sœur cadette en étant dépourvue. Comme beaucoup de voyants, il vit son don comme une malédiction et donnerait tout pour ne plus avoir à subir ses visions. Au quotidien, son don s'exprime par des intuitions, des pré-sentiments. Comme par exemple, prédire un contrôle surprise. Il a même réussi à sentir quel serait le sujet d'examen de ses ASPIC en défense contre les forces du mal, s'assurant ainsi un Optimal. Absolem est donc un bon élève, même si parfois son don et son jeu de taro l'éclairent quelque peu. Néanmoins il arrive parfois que lors de son sommeil Absolem fasse des cauchemars en rapport avec l'avenir. Il y voit souvent la mort d'êtres proches, ou même des catastrophes. Et malheureusement pour lui, ai réveil les souvenirs sont encore présents. Il a donc pris l'habitude d'exorciser ses démons à l'aide du dessin. Véritable surdoué en la matière, ses esquisses sont frappantes de réalisme. Son autre échappatoire, c'est le cannabis. Si les gens voient ça d'un mauvais œil, Absolem préfère considérer la plante comme thérapeutique. Il a aussi déjà eu recours à des substances hallucinogènes pour ouvrir son troisième œil et ses chakras, notamment lors de ses examens en divination lors de ses études à Poudlard. S'il avait arrêter de consommer de telles drogues depuis un moment, le brun en reprend depuis quelques temps pour tenter de trouver son horcruxe.


   
Hufflepuff
Traditionnellement, les Sorrow sont élèves à Serdaigle. Néanmoins lors de sa répartition, même si Serdaigle à été évoqué, ce choix a été rapidement évincé. Pas qu'il ne soit pas assez intelligent, simplement, il n'est pas assez compétitif. Quoi qu'on en dise chez les bleus et bronze la compétition est souvent rude pour briller scolairement. Sympathique malgré son côté sombre ne collant pas forcément à la joie de vivre des blaireaux, c'est son côté loyal et travailleur qui pourrait le conduire dans cette maison bien trop souvent dénigrée. Le prestige, il s'en fiche pas mal. Après tout, sa mère aussi était élève à Poufsouffle lors de sa scolarité et c'est sans doute la personne la plus gentille qu'il ait jamais rencontré. La bonté d'âme est une qualité rare qu'il est fier de posséder, quoi qu'on en dise.
Gryffindor
Le courage fait sans doute des traits de caractère les plus marqués chez Absolem. Pourtant, c'est difficile à croire quand on le voit. S'il a parfois fait preuve de lâcheté dans sa vie, il s'est néanmoins toujours relevé pour affronter la réalité qu'il a longtemps chercher à fuir. Durant sa scolarité, certains de ses camarades se sont moqués de lui, le pensant trop faible lorsqu'il disait vouloir entamer un cursus de défense magique après l'obtention de ses ASPIC. Découragé, il a donc effectué un an en Art et Communication avant de changer d'avis et de prendre le taureau par les cornes. Prouver à tout le monde qu'il peut réussir malgré les apparences, c'est le défi qu'Absolem souhaite relever. S'il a réussi à sortir d'une dépression, le brun pense être capable de tout surmonter.

   
Magical Bacon
Alooors  coeur  Moi c'est undead burger, et j'ai 20 ans depuis peu  Crétin  J'habite à Aix-en-Provence pour y faire mes études de LEA (Anglais-Japonais pour les langues + du chinois parce que je suis maso sweet ) Je suis actuellement en première année et j'aime BEAUCOUP cette filière parce que je suis une grosse psychopathe qui aime tourner à 30h de cours par semaine  Gneu  ->
Je suis arrivée ici à cause de Brioche, qui comme une petite fourbe m'as montré le projet sur bazzart. Elle savait très bien que je ne pourrait pas lui dire non  Pleure.




   J'accepte le règlement du forum et m'engage à participer activement à sa vie.
   J'accepte l'intervention ponctuelle de PNJ dans mes topics si jugé nécessaire.
   En cas de suppression, j'accepte que mon personnage soit cité lors d'une intrigue.

   
fiche créée par Rinema.

_________________


Absolem Sorrow
Can you see the dark? Can you fix the broken? « I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. »


Dernière édition par Absolem A. Sorrow le Ven 21 Nov - 16:33, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre

Hiboux envoyés : 20
Date d'inscription : 17/10/2014
Points : 6
Avatar : Oli Sykes


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Ven 17 Oct - 22:03

l'histoire de ma vie

   
Running up that hill


Entre Daisy et Lewis, le coup de foudre opéra tout de suite, dès le premier regard. C'était comme si la jeune Poufsouffle et le Serdaigle étaient fait pour se rencontrer un jour ou l'autre. Ils n'attendirent même pas la fin de leurs études pour s'unir, Daisy devenant Madame Sorrow alors qu'elle n'était âgée que de dix neuf ans. Peu de temps après la fin de leurs études respectives, le bonheur du couple fut complet lorsqu'il s'avéra que cette jeune femme blonde si fluette et à peine sortie de l'enfance attendait un enfant. Une diseuse de bonne aventure prédit à la future mère que son enfant posséderait le don depuis si longtemps perdu. La famille Sorrow n'avait pas eu un seul véritable voyant depuis maintenant de nombreuses années. Trois générations s'étaient écoulé sans que personne ne possède le troisième œil. Elle avait aussi prédit que l'enfant à naître serait une fille. Et aujourd'hui, Absolem aurait aimé que la voyante se soit trompée sur toute la ligne. Persuadés qu'ils auraient une fille, les prénoms de ce petit garçon furent choisis sur le moment. Absolem, cinq syllabes pour un nom peu commun, voir unique. Tout droit tiré du livre Alice au pays des merveilles, il a hérité du prénom de cette chenille bleue savante fumant le narguilé sur un champignon géant –probablement hallucinogène. Ses parents ont voulu faire dans l’original, espérant que l’enfant hériterait de la sagesse de la chenille. Pour son second prénom, ses parents ont fait un choix tout aussi surprenant : Apollon. Si l’on pense à un dieu grec au physique avantageux, ce prénom ne se résume pas à ça. Apollon était aussi aux yeux des oracles du temps jadis le dieu lié à la divination. Connaissant le passé et l’avenir, il transmet son savoir aux élus possédant le don du troisième œil.

La venue au monde d'un fils eu pour effet de ravir les jeunes époux au plus haut point. Loïs est une artiste peintre de renommée. D'ascendance moldue, elle n'est néanmoins pas à sous estimer. C'est une sorcière très douée, ayant même été récompensée par un prix en métamorphose durant ses études à Poudlard. Lewis pour sa part, bien qu'il ait effectué ses études à Serdaigle et qu'il soit d'ascendance sorcière n'a jamais vraiment briller scolairement. N'ayant même pas pris la peine de terminer ses études, celui-ci a préféré acheter une petite ferme dans la campagne de Cornouailles pour se livrer à sa grande passion : la botanique. Une serre aménagée, une ferme réparée avec soin, un potager et quelques animaux : le bonheur de la famille Sorrow était complet. « Le capitalisme, c'est des conneries. On peut vivre heureux et simplement. Pas besoin de vacances luxueuses sous les tropiques, ni même d'une voiture de sport. Le secret pour être heureux, ce sont les choses simples de la vie. Et une famille aimante. N'oublies jamais ça, Absolem. »

Et c'est ainsi que la famille s'est décidée à partir un an à la découverte de l'europe et du monde, dans un vieux van à fleurs moldu. Mr Sorrow avait passé son permis de conduire moldu, non sans mal. Absolem se souviendra toujours de la réaction de sa grand mère paternelle, une vieille femme un peu rondelette et toujours très élégante: « Mais Lewis ! Tu as perdu la tête ! On n'élève pas un enfant dans de telles conditions ! Et puis je n'ai pas confiance en cette chose moldue... comment tu appelle ça déjà un ban ? pan ? » Malgré les protestations de la grand-mère inquiète, les Sorrow voyagèrent durant un an. Campant ça et là, dormant parfois chez l'habitant. Ils firent d'abord un tour du royaume-uni, avant de se rendre en Europe. La France où ils visitèrent la tour Eiffel et les vignes du sud, L’Espagne où ils goutèrent aux tapas, l'Italie et sa tour de Pise, L’Allemagne où son père termina au poste de police moldu en cellule de dégrisement après l'oktoberfest... Ils allèrent ensuite en direction de pays plus chaud. Le Maroc est ses épices, l’Égypte et ses pyramides majestueuses, le Kenya et les lions. Il leur fallu tricher un peu lors du voyage, pour que le van tienne la route. La magie parfois peut s'avérer utile... surtout lorsqu'on tombe en panne en plein milieu du désert. Ils se rendirent ensuite en Asie, où Absolem découvrit avec une grande joie l'Inde. Une ancienne colonie britannique. Si lointaine et si différente de son pays natal, l'Inde fut un véritable choc pour le jeune garçon. Durant près de deux mois, ses parents et lui aidèrent bénévolement des enfants d'un orphelinat de Bombay. Si bien que rapidement, Absolem se rendit compte que comparé à ces enfants des rues, il avait énormément de chance d'avoir deux parents aimants. Ils découvrirent ensuite la Chine et le Japon avant de terminer leur périple par l'Amérique. C'est en Louisiane que tout commence pour Absolem, désormais âgé de huit ans...

« LEWIS ! FREINES GARES-TOI TOUT DE SUITE ! ABSOLEM A UNE CRISE D’ÉPILEPSIE !»  Mrs Sorrow paniquée tenait son fils contre elle. Les yeux révulsés et pris de convulsions, les parents crurent d'abord à une crise d'épilepsie. Ce fut avant d'entendre leur fils marmoner des paroles incompréhensibles avec une voix d'outre tombe. « C'est terminé... il va partir, quand la lune noire culminera a son zénith... »  Absolem ne se souvient plus de cet épisode, comme bien souvent lors de ses visions et prédictions. Un Oracle, un Voyant, une personne touchée par le troisième œil. Le premier depuis de nombreuses années chez les Sorrow. Encore secoué et nauséeux, apeuré d'avoir été absent et déconnecté de la réalité quelques minutes, il écouta son père lui expliquer ce qu'il venait de se passer « Fils, je suis fier de toi. » « Pourquoi... Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Je me sent bizarre papa... »  « Tu as eu une vision je crois bien. Je vais te raconter une histoire. Il y a bien longtemps, chez les sorciers, on parlait beaucoup de notre famille, les Sorrow. Les gens disaient que certains d'entre nous étaient capables de voir l'avenir, de prédire les choses. De comprendre les cartes de tarot et leurs messages cachées. C'est ton cas, Absolem. Tu as le don de voyance. » Déglutissant doucement en buvant le verre d'eau que lui tendait sa mère il bégaya « J'ai mal au ventre, je sent que grand-père va mal » A son grand regret, le petit garçon ne s'était pas trompé. Trois jours plus tard ils reçurent un hibou en provenance du royaume uni, annonçant le décès de Georges Sorrow.

   
it's dark inside it's where my demons hide


« T'approches pas de ce type, il est trop bizarre... C'est un voyant et à ce qu'on raconte il peut te prédire ta mort. »  « J'ai entendu dire que c'était un camé. Tu crois que c'est vrai ? Il va faire perdre des points à sa maison s'il se fait choper avec une seringue dans le bras... »  « Regardes ! Tu l'vois, c'est lui dont j'te parlais ! Je suis sur qu'il est pas normal, et que ce soit disant don de voyance c'est de la connerie. J'y crois pas de toute manière. Il a surement une tumeur au cerveau ou alors c'est génétique, les Sorrow c'est un nom connu dans la divination. »  « C'est cool les tatouages, mais là c'est vraiment trop ! Mon père me tuerait si je m'en faisait un... Peut être que c'est des repris de justice les Sorrow... ça me dit rien ce nom en tout cas. » Finalement, la vie à Poudlard était loin d'être ce qu'il s'était imaginé. Montré du doigt et sans cesse jugé par les autres, on parlait de lui comme s'il était invisible. Serrant les dents et tentant d'ignorer la plupart du temps, Absolem fut très rapidement catalogué comme un marginal. Ce n'est pas comme s'il n'avait rien fait pour s'intégrer. Il avait caché durant un moment son don de voyance, jusqu'à ce qu'une vision arrive en plein milieu d'un cours de métamorphose lors de sa première année. A partir de ce jour-là, ceux qu'ils pensaient être ses amis lui tournèrent le dos. Ce fut au près d'autres personnes comme lui, au près des marginaux qu'il trouva tant bien que mal sa place.

Alcool, drogue... Bien vite, ces mauvais habitudes devinrent quotidiennes. Boire pour oublier qu'on est rejeté, fumer de l'herbe pour se calmer après une vision impromptue, et prendre des substances hallucinogènes pour les faire venir juste avant le cours de divination. Il n'est pas rare de le voir déambuler la nuit dans les couloirs, les yeux grands ouverts et chancelant, se rattrapant tant bien que mal aux murs de pierres pour ne pas chuter. Se détruire ? Et alors, la vie ne lui apportera de toute manière rien de bon. Avec ce fichu don, Absolem se sait condamné. Il sait que tout au long de sa vie, il sera forcé d'endurer les cauchemar, et les visions. Que quoi qu'il fasse, celles-ci seront toujours présentes.  

I'm not ok and it's not alright


Je suis désolé. Je crois que c'est tout ce que je peux dire, que je suis désolé. Vous ne pouvez pas comprendre à quel point c'est dur pour moi, de vivre avec ça sur la conscience. Vous, vous n'avez pas à constamment subir la mort de vos propres yeux. Vous, vous n'avez jamais vu la grande faucheuse en face. La peur, la tristesse, la maladie, la violence, le désespoir. Mes visions sont de plus en plus fréquentes ces derniers temps, et je ne le supporte plus. Vous appelez ça un don, moi j'appelle ça une malédiction.

Ne me pleurez pas. C'est allé très vite, je n'avais pas planifié de prendre ces cachets ce soir, même si je pense à partir depuis un moment. Je suis déprimé, depuis bien trop longtemps, et j'ai gardé ça pour moi. Je crois que j'ai jamais été réellement heureux, en fait. Du moins, pas après que j'ai eu cette première vision. Je crois que m'endormir pour ne plus jamais me réveiller, c'est la meilleure chose à faire pour tout le monde, aussi bien pour moi que pour vous.

J'ai peur d'être proche des gens. C'est toujours un peu dangereux de s'attacher à qui que ce soit, quand on est comme moi. Dès que j'ai un nouvel ami, je vois forcément la mort. C'est pour ça que je suis toujours seul la plus part du temps. C'est pour ça, sans doute aussi, que je déprime pas mal. Parce que je suis pas foutu de me lier d'amitié avec quelqu'un, par peur d'affronter une fois de plus la mort. C'est un cercle vicieux, et je ne peut plus vivre avec ça.

Nous nous reverrons certainement, un jour ou l'autre. Le plus tard possible j'espère. Je vous souhaite d'être heureux, de profiter de la vie. J'aurais voulu vous dire en face que je vous aime, tous les trois. Maman, qui as toujours été la pour moi et qui as été la plus merveilleuse des mères, Papa qui as toujours su me rassurer et tout m'expliquer quand j'ai découvert mon don. Feather, je suis sur que tu aura une vie heureuse, que tu sera finalement un jour ou l'autre entourée d'amis qui t'apprécieront à ta juste valeur. De gens qui eux ne verront pas en toi qu'une intello coincée, parce que tu est bien plus que ça.

Adieu.




« Où... Où est-ce que je suis ? » « Vous êtes à Ste Mangouste. Restez calme, vous êtes tiré d'affaire. » La mémoire est une chose étonnante. Absolem ne garde que peu de souvenirs de son séjour au service psychiatrique de Ste Mangouste. Étant donné la quantité de médicaments ingurgitée et la lettre retrouvée sur son bureau, la tentative de suicide était indéniable. S'il avait pris ces pilules quelques jours avant les vacances de la Toussaint, il ne s'était réveillé que deux semaines plus tard, dans une chambre bien trop blanche et ordonnée pour être le dortoir de sa salle commune. Il était resté silencieux quand ses parents arrivèrent, prévenus de son réveil. Sa mère avait pleuré de longues heures en le serrant dans ses bras, et il se souvenait d'avoir à peine réagi, sans doute à cause des calmants que lui avaient donné les médecins.

Rongé par la dépression, c'était ce qu'avaient conclu les médecins. S'ils avaient des potions et des psychiatres pour réguler son humeur, ils n'avaient, malheureusement rien pour supprimer ses visions. Absolem savait qu'il allait devoir continuer à vivre avec. Car si désormais il était sur d'une chose c'est que faire réellement face à la mort était bien différent des visions. C'était bien plus effrayant. Bien plus perturbant. Le brun était resté muet pendant plus d'un mois, refusant de parler à qui que ce soit. Refusant de parler de la mort, que ce soit la sienne ou bien celle d'autres gens.

Sans drogue ni alcool ici pour oublier ses visions, seulement aidé par les médicaments, jamais Absolem ne s'était senti si seul. On avait essayé de régler ses problèmes, son problème. Mais malheureusement, mis à part la mort, rien ne pourrait régler définitivement son mal être. Si elle ne voulait pas de lui tout de suite, il attendrait. Patiemment, qu'elle veuille bien l’accueillir, pour lui offrir enfin un moment de répit. Pas besoin d'aller la chercher comme il l'avait fait, celle-ci viendrait bien assez tôt. Si l'on peut avoir une certitude dans la vie, c'est bien que l'on finira tous six pieds sous terre.

Accepter son destin, apprendre à vivre avec. S'accommoder aux visions, essayer de faire abstraction de la souffrance d'autrui, et ne pas culpabiliser face à la mort. Relativiser, se dire que de toute manière on est impuissant contre la mort qui est une chose naturelle. Mais surtout, essayer d'apprivoiser son don, sa malédiction. C'était ce que lui avaient répété les psychiatres durant les cinq mois en psychiatrie, et les cinq mois en repos forcé à la maison. « Je suis désolée de ne pas avoir vu à quel point tu te sentais mal. » Thérapie familiale, tous les mercredi à quinze heures. Pardonner l'un à l'autre pour avancer. « Je suis désolée d'avoir dit que j'avais honte de toi. » S'écouter mutuellement, rétablir le discours.  Je suis désolé de t'avoir encourager à consommer du cannabis. » Ce que ses parents avaient cru être une simple insolence due à la crise d'adolescence, était en réalité un profond mal être. « Et moi je suis désolé. » « Désolé de quoi Absolem ? » « Désolé d'être encore là, d'exister, d'être ce que je suis. » « Nous en avons déjà parlé... » « Je sais. Je ne compte plus essayer d'attenter à ma propre vie, c'est pas nécessaire la mort arrivera un jour ou l'autre, tôt ou tard. Mais ça ne m'empêche pas de me détester, et de haïr cette vie là. »

Trouver un exutoire pour rendre cette vie de malheur plus supportable. Essayer de survivre, tout en cherchant quand même à flirter avec cette vieille amie si familière qu'est la faucheuse. « Il reste du cannabis papa ? » « T'as encore eu une vision filston ? » « Non, j'ai juste envie de m’assommer pour pas que ça arrive. Je me sent pas d'humeur à affronter une catastrophe. » L'herbe pour oublier, le LSD pour croire un instant que le monde est beau, la salvia pour passer le bonjour à la faucheuse avec une vision, et du Whisky pour essayer d'avoir un sommeil qui ne sera pas troublé par la mort d'autrui. Encrer encore et toujours plus sa peau chaque fois qu'une mort survient, sachant pourtant que l'on n'aura jamais assez de place sur son corps. Comprendre le véritable sens d'un Requiem à l'Opéra, pour tenter la thérapie par la musique conseillée par un énième psychiatre essayant de vous rendre normal. Absolem déteste ce mot. La normalité, qu'est-ce que c'est ? Si c'est assumer ce que l'on est, alors il se considère comme tout à fait normal. Si c'est être comme le commun des mortels, alors... Il ne l'est pas. Mais c'est peut être mieux. La norme, c'est ennuyant.

   
fiche créée par Rinema.

_________________


Absolem Sorrow
Can you see the dark? Can you fix the broken? « I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. »


Dernière édition par Absolem A. Sorrow le Dim 2 Nov - 19:28, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre

Hiboux envoyés : 20
Date d'inscription : 17/10/2014
Points : 6
Avatar : Oli Sykes


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Ven 17 Oct - 22:03

l'histoire de ma vie

   
But now I'm not an artist I'm a fucking work of art


« Pourquoi tu veux mourir ? » C'était une question des plus simples. Et pourtant, Absolem surpris que sa sœur lui demande une telle chose ne su quoi répondre sur le vif. Écarquillant les yeux, interloqué qu'elle mettes les pieds dans le plat, il haussa les épaules « J'en ai marre de vivre. J'aurais préféré naître sans le don. Les parents t'ont pas fait lire ma lettre ? » La jeune femme nia. « Ils pensent que ça me donnerait des idées noires. Ils ont failli perdre leur fils, je pense qu'ils veulent pas risquer de perdre leur fille. Mais moi, j'ai aucune raison de vouloir me foutre en l'air. » Souriant doucement, reposant le carnet sur lequel il était en train d'esquisser les premiers traits de son prochain tatouage il ébouriffa de manière affectueuse les cheveux de sa sœur cadette qui se recula en grognant.  « J'ai entendu maman pleurer l'autre soir. Elle a peur que tu recommences. » Soupirant longuement le jeune homme leva les yeux au ciel « Tu sais, ça lui prend tous les ans à la même période. Vers la Toussaint. La fête des morts tout ça... Je pense qu'elle se voit au cimetière entrain de mettre des chrysanthèmes sur ma tombe pour mon anniversaire. Mais quelqu'un m'as retrouvé à temps. Donc c'est pas le cas. Un lavage d'estomac, deux semaines de coma et un séjour en psychiatrie... ça aurait pu être pire. » Prise d'une curiosité malsaine l'adolescente esquissa un sourire narquois  « Tu peux encore me raconter l'histoire du mec qui se tapait la tête contre les murs quand t'étais en psychiatrie et que tu parlais pas ? » « Arrêtes Feather, c'est pas bon pour ton Karma de te moquer du malheur des autres. Ce pauvre type était malade. » Se relevant du lit en rejetant ses longs cheveux bruns en arrière la dite Feather soupira « T'es pas drôle quand tu t'y mets Absolem. Puis t'es trop gentil, ça te jouera des tours. »

Le frère et la sœur Sorrow étaient radicalement différents. Envoyée à Serpentard la jeune femme avait finit par avoir, selon son frère, de mauvaises fréquentations. Ignorant son aîné à Poudlard, elle tentait tant bien que mal de nier tout lien de patentée entre eux. Honteuse d'avoir dans sa famille quelqu'un d'aussi étrange qu'Absolem, elle ne voulait pas être assimilée à ce dernier. Sans doute par peur d'être rejetée, comme lui avait été rejeté quelques années plus tôt. Sorrow, c'est un nom déjà assez difficile à porter. Tristesse, chagrin. Autant dire qu'on ne s'attend pas forcément à des gens ayant la joie de vivre. Avoir un père qui passe ses journées dans ses serres à entretenir ses plantes -bien souvent illégales- et une mère artiste peintre, ce n'est pas non plus toujours très gratifiant. Si bien que pour s'intégrer plus facilement, Feather n'as jamais avoué à personne que sa mère était une née moldue. A Serpentard, ce genre de choses est très mal perçue. Absolem lui, n'a aucunement l'étoffe d'une vipère. A aucun moment cette maison n'as été évoquée. Comme évincée d'office. Pas assez ambitieux, pas assez rusé ? Si, seulement Absolem n'est pas prêt à tout pour réussir. Il ne veut pas commettre d'actes déshonorants. Si bien que longuement, le choixpeau hésité entre Poufsouffle et Gryffondor. Deux maisons radicalement différentes de celle de Feather.

« Dis, tu me tire les cartes ? » Alors, Absolem se contentait des rares moments en compagnie de sa soeur. Espérant qu'un jour, elle ouvrirait les yeux. Qu'elle serait fière de ses origines et qu'elle cesserait de les nier. Attrapant son jeu de taro il mélangea les cartes cornées par l'usure. Il l'avait eu quelques jours après sa première vision, en guise de cadeau. S'il en avait acheté d'autres au fil des années, celui-ci restait son favori. Celui qu'il aimait le plus, sans doute par nostalgie. Étalant les cartes sur son lit, il laissa Father les piocher. « Amour Amitié Études ou Argent ? » Baissant les yeux et rosissant légèrement au niveau des joues la jeune femme murmura « Amour... »  Esquissant un sourire, le voyant examina les cartes un instant « Le pendu, l'étoile, la tempérance et l'empereur... T'as de la chance, tes cartes sont bien placées, l’empereur est à droite. Tu peux avoir confiance en ce garçon, mais il ne faut pas abuser de sa bonté. C'est un tirage plutôt positif. Mais reste toute de même prudente et il va falloir mettre de l'eau dans ton vin si tu veux avoir une chance avec lui. Si tu attend son retour, il va falloir t'armer de patience, le pendu est mal positionné dans le tirage. »

Regardant les cartes sans comprendre où son frère pouvait bien voir de telles choses, elle haussa les épaules « Si tu le dis. Tu dessinnait quoi ? C'est pour l'école ? » « Non c'est mon prochain tatouage. Puis je pense que je vais partir en défense magique l'an prochain. Je me vois pas continuer en art et communication. »

   
Be brave


Durant un long moment, à la fin de sa septième année, Absolem avait hésité. Devait-il cocher la case défense magique pour relever un défi ou bien choisir la facilité en prenant art et communication ? Par peur d'échouer sans doute, mais aussi pour faire plaisir à sa chère mère artiste peintre, le brun avait finalement décidé de partir en art. Doué d'un véritable don pour le dessin, capable de dessiner de mémoire le visage de quelqu'un ou même un paysage sans le moindre modèle, les notes d'Absolem étaient excellentes sur le plan artistique. Mais on ne pouvait pas en dire autant en ce qui concernait la communication. Peu intéressé par la chose, tenté de faire preuve de moins de rigueur maintenant que ses ASPIC étaient derrière lui, il se laissa bien vite dépasser par les évènements. Malgré son talent artistique, le jeune homme décida que l'art devait rester pour lui une passion. Que jamais il ne pourrait en faire son métier tout comme sa mère.  Absolem savait que quoi qu'il fasse, ses parents le soutiendraient dans son choix. C'est donc vers la filière de défense magique qu'il se réorienta lors de sa deuxième année.

« Qu'est-ce que tu fiches-là ? Tu vas jamais tenir le choc, t'aurais mieux fait de rester en art. » Abandonner, laisser tomber ? Beaucoup de gens pensaient que ce serait le cas. Un grand brun, sans doute un peu trop maigre pour être en bonne santé. Un excentrique, qui a toujours monté plus d'aptitudes en théorie qu'en pratique. Et pourtant, Absolem s'est juré de ne plus jamais baisser les bras. Relever un défi ? C'était ce qu'il lui fallait. Pour penser à autre chose. Pour être quelqu'un d'autre. Pour que l'on arrête de seulement l'assimiler à un artiste névrosé.

A force de travail et de persévérance, Absolem progressa énormément. Si au début ses sortilèges étaient quelque peu hasardeux, s'il ne parvenait pas à tenir le rythme aussi bien que les autres sur un point de vue physique... Au bout d'un an, il s'avéra être tout à fait capable de faire aussi bien que les autres si ce n'est mieux.

Fighting dark magic in a cardigan

Horcruxe - objet issu d'un sort de magie noire extrêmement puissant permettant au sorcier qui le désire de séparer son âme en deux et d'enfermer cette âme dans un objet ou un être. Ce procédé nécessite cependant la mort d'une personne. Le sorcier qui réussit à accomplir cet acte ne peut plus mourir : il devient donc immortel.

Refermant le livre, Absolem soupira longuement. C'était pire que ce qu'il avait pu penser. Maintenant, il était certain que les choses allaient devenir très compliquées. La vie éternelle ? ça ne le tente pas vraiment, surtout avec une malédiction comme la sienne. A quoi bon vivre comme ça pour toujours ? Le don ne partira jamais. La mort sera toujours au centre de ses névroses. Voilà a présent deux semaines qu'il passait son temps libre avec un pendule à la main dans l'espoir de trouver son horcruxe. Après, il faudrait qu'il le détruise lui-même. Même s'il n'avait pas la moindre idée de comment faire. Mais c'était un autre problème, chaque chose en son temps. Il avait aussi essayé de trouver une réponse dans les runes, à travers une boule de cristal et même en regardant fixement son jeu de taro. Les signes étaient toujours les mêmes : des temps sombres et chaotiques approchaient à grand pas.


   
fiche créée par Rinema.

_________________


Absolem Sorrow
Can you see the dark? Can you fix the broken? « I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. »


Dernière édition par Absolem A. Sorrow le Ven 21 Nov - 16:31, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Hiboux envoyés : 501
Date d'inscription : 14/09/2014
Points : 1
Avatar : Tijn Elbers


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Ven 17 Oct - 22:07

Bienvenue à toi ! OMG
Oli Sykes est tellement...spécial ! J'ai vraiment hate de lire ta fiche et découvrir ce que tu vas nous en faire ! Assurément un tatoué à Poudlard, ça ne laisse pas indifférent ! sourcil Si tu as besoin de quoique ce soit, un câlin, une autoradio, une info, un chewing-gum bref...n'hésite pas ! dance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre

Hiboux envoyés : 20
Date d'inscription : 17/10/2014
Points : 6
Avatar : Oli Sykes


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Ven 17 Oct - 22:12

Héhé merci le rouquin love

_________________


Absolem Sorrow
Can you see the dark? Can you fix the broken? « I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Hiboux envoyés : 253
Date d'inscription : 06/10/2014
Points : 0
Avatar : Francisco Lachowski


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Ven 17 Oct - 22:46

Bienvenue coeur

_________________
TILL THE DARK SHINE
What a wicked game you played to make me feel this way. What a wicked thing to do to let me dream of you. What a wicked thing to say you never felt this way. What a wicked thing to do to make me dream of you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pieces-of-me.forumactif.org/t81-to-the-well-organized-min

Admine

Hiboux envoyés : 565
Date d'inscription : 14/09/2014
Points : 1
Avatar : Jane Levy


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Ven 17 Oct - 23:08

MON AMOUR DE MA TOUTE PREMIÈRE VIE ! enthousiaste
Te dire que je t'aime? répétitif, déjà vu. Roll
Je suis heureuse que tu sois là, avec nous et je te ligote au forum, tu ne t'en iras plus, t'es condamnée à rester avec moi diabolique
Voilà.
Bienvenue officiellement mon taliban du Sud de la France. brillant RHEA EST CUTE

(Rhéa a un petit faible pour tes allures de mauvais garçon, tiens hihi )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre

Hiboux envoyés : 60
Date d'inscription : 17/10/2014
Points : 0
Avatar : Holland Roden


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Sam 18 Oct - 2:56

Oooow, les amis de Brioche sont mes amis ! Yeah (Parce qu'elle est trop bien, trop mignonne, trop gentille, t'es d'accord hein ! brillant) BREF Absolem m'a bien fait rire avec son histoire de célibat. En même temps, je le comprend entièrement. :rip: Ça ne fait pas envie... mais moi, je lui enverrais bien Demi, pour se faire lire son avenir. hihi Courage pour la suite ! (Et nous faudra un lieeen ! Oui oui, je demande déjà. Je suis keuquine ! Perv)

_________________
❝Love's a game, wanna play?
Cherry lips, crystal skies, I could show you incredible things, stolen kisses, pretty lies. You're the King, baby, I'm your Queen. Screaming, crying, perfect storms, I can make all the tables turn. Keep you second guessing like "Oh my God, who is she?" So it's gonna be forever or it's gonna go down in flames. You can tell me when it's over, if the high was worth the pain. 'Cause you know I love the players and you love the game.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pieces-of-me.forumactif.org/t99-dmoc-i-wanted-to-be-wante

Membre

Hiboux envoyés : 20
Date d'inscription : 17/10/2014
Points : 6
Avatar : Oli Sykes


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Sam 18 Oct - 17:17

Ohlala tant de love PATPAT merci à tous love

et oui ma chère Déméter, avec plaisir pour un lien qui tuuueee attaque

_________________


Absolem Sorrow
Can you see the dark? Can you fix the broken? « I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Hiboux envoyés : 253
Date d'inscription : 06/10/2014
Points : 0
Avatar : Francisco Lachowski


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Sam 18 Oct - 19:26

Attend, je viens de réaliser *1000ansplustard*

OLI SYKES. OMG

Sinon, hâte de voir la suite :)

_________________
TILL THE DARK SHINE
What a wicked game you played to make me feel this way. What a wicked thing to do to let me dream of you. What a wicked thing to say you never felt this way. What a wicked thing to do to make me dream of you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pieces-of-me.forumactif.org/t81-to-the-well-organized-min

Membre

Hiboux envoyés : 20
Date d'inscription : 17/10/2014
Points : 6
Avatar : Oli Sykes


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Sam 18 Oct - 21:25

ange mieux vaut tard que jamais comme on dit ! kiss

_________________


Absolem Sorrow
Can you see the dark? Can you fix the broken? « I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admine

Hiboux envoyés : 565
Date d'inscription : 14/09/2014
Points : 1
Avatar : Jane Levy


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Sam 18 Oct - 21:31

A MOI. ROBERT LE ROUX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre

Hiboux envoyés : 20
Date d'inscription : 17/10/2014
Points : 6
Avatar : Oli Sykes


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Sam 18 Oct - 21:39

SI TU VEUX ♥

_________________


Absolem Sorrow
Can you see the dark? Can you fix the broken? « I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Hiboux envoyés : 501
Date d'inscription : 14/09/2014
Points : 1
Avatar : Tijn Elbers


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Sam 18 Oct - 21:45

Vas-y Rhea si ton truc c'est les tattoos, j'ai des décalcomanies je te ferais dire ! :O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre

Hiboux envoyés : 74
Date d'inscription : 18/10/2014
Points : 13
Avatar : Bryden Jenkins


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Dim 19 Oct - 21:17

Coucou toi !

Et bien moi aussi j'aime bien ta fiche et ton avatar ! Et même si on a cinq ans d'écart tu me réserve un lien du tonnerre (de toute façon t'as pas le choix !)

_________________

Undiscloded desires
I know you've suffered, but I don't want you to hide. It's cold and loveless, I won't let you be denied. Soothing,  I'll make you feel pure.Trust me, you can be sure. I want to reconcile the violence in your heart. I want to recognize your beauty is not just a mask. I want to exorcise the demons from your past. I want to satisfy the undisclosed desires in your heart~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre

Hiboux envoyés : 20
Date d'inscription : 17/10/2014
Points : 6
Avatar : Oli Sykes


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Dim 19 Oct - 21:26

Avec plaisir love

_________________


Absolem Sorrow
Can you see the dark? Can you fix the broken? « I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre

Hiboux envoyés : 95
Date d'inscription : 18/10/2014
Points : 0
Avatar : gianluca albonico


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Jeu 23 Oct - 12:35

Ah bah hier je disais justement que les Poufsouffle sont de gros drogués et voilà que je lis ta fiche... Arrow Bienvenue par ici, bonne chance pour ta fiche et tout et tout. Il semble qu'il ne te reste plus grand-chose ! enthousiaste

/sort/

_________________
a prayer in darkness
and he that hung upon the torturing tree heard all the crickets singing, and was glad. ✻ “ this much, o heaven—if i should brood or rave, pity me not; but let the world be fed. yea, in my madness if i strike me dead, heed you the grass that grows upon my grave.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pieces-of-me.forumactif.org/t121-asclepios-never-wound-a-

Membre

Hiboux envoyés : 70
Date d'inscription : 17/10/2014
Points : 0
Avatar : Astrid Bergès-Frisbey


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Jeu 23 Oct - 14:30

Honte à moi, je ne connais pas Sykes :Heu Mais dans tout les cas, il ferait un pouffy qui sort bien du lot hihi Bienvenue et bon courage pour la suite ! Hug

_________________
I've been a bad bad girl. I've been careless with a delicate man. And it's a sad sad world when a girl will break a boy just because she can. What I need is a good defense 'cause I'm feelin' like a criminal. And I need to be redeemed to the one I've sinned against because he's all I ever knew of love .narnienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pieces-of-me.forumactif.org/t100-wasn-t-looking-where-i-w

Membre

Hiboux envoyés : 20
Date d'inscription : 17/10/2014
Points : 6
Avatar : Oli Sykes


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Jeu 23 Oct - 22:42

Merci à vous deux coeur et oui absolem est un peu chelou, pouffy ou gryffy peut impore string

_________________


Absolem Sorrow
Can you see the dark? Can you fix the broken? « I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre

Hiboux envoyés : 57
Date d'inscription : 14/09/2014
Points : 1


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Ven 14 Nov - 11:58

Coucou,
Tu as dépassé ton délai pour terminer ta fiche, tu es donc considéré comme étant en danger, je déplace donc ta fiche dans les "Elèves sur le quai", il te reste néanmoins encore jusqu'à la fin du mois pour la terminer. En cas de besoin, tu pourras cependant nous demander un petit délai supplémentaire ! brillant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre

Hiboux envoyés : 20
Date d'inscription : 17/10/2014
Points : 6
Avatar : Oli Sykes


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Mar 18 Nov - 22:20

heeey :D

J'ai bientôt terminer ma fiche, normalement ça devrait être réglé ce week end ;)

_________________


Absolem Sorrow
Can you see the dark? Can you fix the broken? « I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Hiboux envoyés : 501
Date d'inscription : 14/09/2014
Points : 1
Avatar : Tijn Elbers


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Mar 18 Nov - 22:25

Super ! J'ai hate que tu sois validé ! Yaaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre

Hiboux envoyés : 57
Date d'inscription : 14/09/2014
Points : 1


MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Sam 22 Nov - 11:03

Validé !


Bienvenue chez les Poufsouffle ! Quel étrange garçon, les poufsouffles parviendront peut-être à te faire oublier tes soucis ? Attention cependant à tes consommations de drogue, te faire prendre risquerai de causer ton renvoi !

Tu fais officiellement parti de la famille !
Tu l’as compris, tu fais enfin parti des nôtres ! Félicitations !
Maintenant que tu fais parti de la famille, tu as enfin accès à l’ensemble du forum et nous t’encourageons vivement à l’explorer de fond en comble mais pas de panique, voici un petit guide qui pourra t’être utile dans ta quête : tout d’abord, si tu es le membre d’une famille de la saga, il sera indispensable que tu te recenses. Ceci fait, tu pourras aller poster ta fiche de liens, ta fiche de topics et ton Hibou ! Ces étapes sont indispensables pour bien démarrer sur le forum (et n’oublie jamais : une fiche de lien bien renseignée attirera bien plus de curieux qu’une fiche tristement vide !).

En ce qui concerne la partie Hors-Jeu, nous te conseillons de prendre connaissance du Miroir du Risèd qui te permettra de transmettre tes demandes aux membres du Staff ainsi que t’informer sur le système de points mis en place sur POM ! Sans être le clou du spectacle, ces points permettront notamment de gagner la coupe des Quatre Maisons à la fin de l’année mais également…élire les membres du mois !

Bref sur ce, n’hésite pas à te lancer dans l’aventure et si tu veux prendre une pause, rejoins-nous sur le flood ou encore sur la Chat-Box !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow   Aujourd'hui à 18:35

Revenir en haut Aller en bas
 

I've seen some weird shit. » A. A. Sorrow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Tee Shit "DYNAMITE BOU"
» shit! pourquoi j'y ai pas pensé!!!
» Ollie-Flip-Shit
» Shit orange ou shit citron?
» Shit ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POM :: Le Poudlard Express :: La Cérémonie de Répartition :: Elèves à bord-